Mithra a signé avec l'entreprise Megalabs un accord de licence et d'approvisionnement pour la commercialisation de son anneau vaginal contraceptif Myring au Mexique, annonce mardi la société liégeoise spécialisée dans la santé féminine. Basée en Uruguay, Megalabs développe une large gamme de produits pharmaceutiques leaders du marché dans une vingtaine de pays d'Amérique latine, explique Mithra, qui espère, de la sorte, renforcer sa présence commerciale en Amérique latine et du Sud.

L'accord prévoit la commercialisation de l'anneau contraceptif au Mexique, où ce marché s'élève à 2,8 millions d'euros par an. Mithra recevra un paiement initial et pourra ensuite bénéficier de paiements d'étape et des revenus récurrents basés sur des quantités minimales annuelles. Myring sera produit dans le centre de production de Mithra, situé à Liège.

Cet accord de licence et d'approvisionnement est le second conclu avec Megalabs, après celui signé en 2019 pour la commercialisation du même produit en Argentine, au Paraguay et en République dominicaine.

Il y a une semaine, la biotech liégeoise cotée en Bourse avait annoncé la signature d'un accord similaire avec l'entreprise tchèque Zentiva pour commercialiser l'anneau en France, en Pologne et au Royaume-Uni.

Au total, Mithra a déjà octroyé des licences pour Myring à des entreprises du secteur pharmaceutique dans quelque 35 pays, dont les trois plus grands marchés mondiaux (Etats-Unis, Allemagne, Italie).