La maison-mère des chocolats Milka et Toblerone, des gâteaux Lu et Oreo et des boissons Tang surfe ainsi sur la demande de certains consommateurs pour des produits considérés comme plus sains et naturels.

Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé mais selon le Wall Street Journal, elle valorise Hu à environ 340 millions de dollars.

Fondée en 2012, la société propose des chocolats vegan, sans gluten, OGM, sucres raffinés, lécithine de soja ou émulsifiants. Ils sont censés, selon la compagnie, répondre aux critères des personnes suivant un régime paléo, qui invite à manger comme les hommes préhistoriques avec des aliments naturels et non transformés.

Hu propose également des biscuits sans céréales.

Les trois co-fondateurs ont créé la société "parce que nous ressentions le besoin de faire confiance et de comprendre chaque ingrédient de notre alimentation", a souligné l'un d'entre eux, Jason Karp, dans le communiqué.

En rejoignant Mondelez, qui avait déjà pris des parts dans l'entreprise en 2019, Hu pourra profiter "des ressources, des forces et de la vision progressiste" de la multinationale pour s'étendre, a-t-il ajouté.