Le groupe suisse est "en discussion pour acquérir tout ou partie de The Bountiful Company", a-t-il indiqué dans un bref communiqué, suite à des rumeurs de presse, sans plus de détails.

Selon le Wall Street Journal, qui cite des sources proches du dossier sans les nommer, le groupe suisse a engagé des discussions en vue d'un rachat de cette entreprise américaine que le fonds d'investissement américain KKR, qui détient une participation majoritaire, envisageait d'introduire en Bourse.

Nestlé a multiplié les acquisitions dans la santé nutritionnelle. L'an passé, le groupe a racheté tour à tour le médicament Zenpep pour les troubles digestifs, pris une participation majoritaire dans l'entreprise américaine Vital Proteins et a bouclé le rachat d'Aimmune Therapeutics, propriétaire d'un traitement contre les allergies aux arachides.

Le patron de Nestlé, Mark Schneider, aux commandes depuis 2017, avait signé sa première grosse acquisition avec le rachat pour 2,3 milliards de dollars (1,9 milliard d'euros à taux actuels) du canadien Atrium, un fabricant de compléments alimentaires.

Introduction en Bourse ?

Fondée en 1971, l'entreprise américaine, qui emploie quelque 4.500 personnes au niveau mondial, fabrique des vitamines, minéraux et compléments alimentaires. Le fonds d'investissement KKR était entré dans son capital en 2017 en rachetant des parts auprès de la société d'investissement The Carlyle Group qui a toutefois conservé une participation.

"L'entreprise était en train de planifier une introduction en Bourse et pourrait toujours opter pour cette voie", a réagi Jean-Philippe Bertschy, analyste chez Vontobel, dans un commentaire boursier, notant cependant qu'un rachat serait "pleinement en ligne avec la stratégie" de Nestlé.

Ce rachat "propulserait Nestlé en position de leader" sur le marché "très attractif" des vitamines, minéraux et suppléments alimentaires après la vague d'acquisition déjà réalisée.

En 2017, lorsque le fonds KKR était entré dans son capital, la valeur de l'entreprise était estimée aux alentours de 3 milliards de dollars. Sur la base des données actuelles, sa valeur tournerait désormais aux environs de 5 à 7 milliards de dollars, selon l'analyste.

A 8H03 GMT, l'action Nestlé se repliait de 0,35% à 109,26 francs suisses, pesant sur le SMI, l'indice de référence de la Bourse suisse, en baisse de 0,27 %.