Pour répondre aux normes de solvabilité européennes et aux exigences de la Banque Nationale, Intégrale doit notamment trouver 200 millions d'euros et son principal actionnaire, Nethys, refuse de la financer davantage. La société cherche donc, depuis plusieurs mois, un repreneur. Trois candidats jugés "sérieux" avaient d'abord été retenus: Athora (l'ex-Generali), la compagnie de réassurance Monument Re et River Rock. Ce dernier s'était finalement retrouvé seul en lice.

Toutefois, le trio d'administrateurs provisoires (composé du commissaire spécial Kenneth Vermeire, de l'avocat Marc Fyon et du professeur de droit économique et financier Michel Flamée) ont rejeté l'offre britannique, reprochant à River Rock d'avoir installé son siège aux Îles Caïmans et estimant que la structure du gestionnaire d'actifs britannique est floue, écrit L-Post.

River Rock avait pourtant relevé son offre de 20%, pour recapitaliser Intégrale à concurrence de 240 millions d'euros, pointe le média liégeois.