Tom Olinger, CEO de NewB, a décidé de quitter ses fonctions dans les prochains mois, annonce mardi la banque en devenir dans un courriel à ses coopérateurs. Le CEO occupait cette fonction depuis trois ans, "au cours desquelles il est parvenu à insuffler une nouvelle dynamique à notre équipe, et ce jusqu'à l'obtention d'une licence bancaire en janvier", écrit NewB.

Son départ est motivé par l'envie de lancer de nouveaux projets personnels et familiaux, après avoir travaillé plus de 30 ans dans le monde de la finance.

Tom Olinger continuera à exercer pleinement ses fonctions jusqu'à la nomination de son ou de sa remplaçant(e), précise la communication.

La Banque centrale européenne (BCE) a décidé fin janvier d'octroyer l'agrément d'établissement de crédit, une consécration pour la coopérative qui voulait depuis plusieurs années se muer en banque "éthique et durable".

NewB avait bouclé avec succès début décembre sa campagne de capitalisation, en atteignant le cap des 35 millions d'euros.

La coopérative compte commercialiser des comptes d'épargne pour les particuliers et les professionnels, des crédits à tempérament ainsi que des crédits professionnels. Actuellement, elle propose déjà certains produits d'assurances et une carte de paiement prépayée.

Les prochaines semaines seront également consacrées "à nos solutions d'assurance. Celles-ci représentent un point d'attention particulier pour notre coopérative puisque leur réussite commerciale est nécessaire au bon fonctionnement de NewB", ajoute l'équipe. NewB annonce notamment l'arrivée d'une assurance vélo.