Nick Reilly confirme la fermeture d'Opel Anvers

Nick Reilly confirme la fermeture d'Opel Anvers
© BELGA

Entreprises & Start-up

BELGA

Publié le - Mis à jour le

Au total, 8.300 emplois seront supprimés dans les sites d'Opel/Vauxhall dont 7.000 dans la production et 1.300 dans la vente et l'administration. En Belgique, 2.377 emplois et 110 autres postes seront supprimés. Le directeur exécutif Reinhald Hoben a rappelé que la fermeture de l'usine d'Anvers était "une conséquence de la situation économique". "Nous savons que c'est difficile pour les travailleurs. Nous allons travailler avec les syndicats, les autorités locales et autres pour trouver des solutions justes", a-t-il dit.

Nick Reilly a souligné encore son espoir de voir aboutir un accord avec plusieurs pays européens pour trouver une garantie de 2,7 milliards d'euros. "Notre plan est viable et sain. Il y a des différences par rapport à celui de Magna notamment sur la fermeture de l'usine d'Anvers. Mais, sur beaucoup de points, ce plan est plus intéressant pour les travailleurs. Il y a notamment moins d'emplois menacés", a expliqué Nick Reilly.

A lire également

Libre ECO

Immobilier pour vous