Nokia a annoncé jeudi avoir réalisé un premier trimestre nettement supérieur aux attentes grâce au bond plus important que prévu des ventes de téléphones portables et des réseaux et prédit une année de croissance. Le numéro un mondial des téléphones mobiles a vu son bénéfice par action (BPA) trimestriel passer à 0,19 euro contre 0,16 au premier trimestre 2004, nettement supérieur aux attentes du marché comme à ses propres prévisions. La tendance devrait se poursuivre puisqu'il s'attend pour le 2e trimestre à un bénéfice par action dilué entre 0,15 et 0,18 euro contre 0,15 au deuxième trimestre 2004, à un chiffre d'affaires de 7,9 milliards d'euros contre 6,6 milliards. Le chiffre d'affaires de Nokia a progressé de 17pc pendant la période sous revue à 7,39 milliards. Là encore, ce résultat est supérieur aux prévisions du groupe (7,0-7,3) et des analystes (7,11).

Nokia avoue avoir été surpris par la vigueur du marché du téléphone mobile - en hausse de 20pc en volume - à tel point qu'il a révisé à la hausse sa prévision pour le marché du portable en 2005 à 740 millions d'unités vendues contre 643 millions en 2004. Seule fausse note: les ventes de portables baissent en Amérique du nord (-33pc) et du sud (-12pc), où le finlandais se fait doubler par Motorola.

La division Mobile Phones, qui génère les deux tiers des revenus du groupe, a vu son chiffre d'affaires progresser de 11pc. Le prix moyen de vente (ASP) a atteint 110 euros contre 105 euros au dernier trimestre 2004, en partie grâce aux produits haut de gamme dans le multimédia et aux services aux entreprises.

© La Libre Belgique 2005