L'équipementier télécom finlandais Nokia veut supprimer cette année 86 emplois de son site anversois, a confirmé l'entreprise mardi au terme d'un conseil d'entreprise extraordinaire, indiquent les syndicats. Quelque 1.300 personnes y travaillent.

Nokia a annoncé en matinée un plan de 5.000 à 10.000 suppressions d'emplois dans le monde en deux ans.