La grogne sociale fait son retour chez skeyes, l'organisme en charge du trafic aérien en Belgique. Selon les syndicats, réunis en front commun syndical, la direction n'a pas respecté les termes d'accords, lors de la crise du Covid-19. 

Cela concerne par exemple le télétravail ou les horaires flexibles. "Si la direction persiste, nous n'aurons pas d'autre choix que de déposer un préavis de grève", disent les syndicats dans une communication envoyée en front commun au personnel.

Les syndicats espèrent cependant ne pas devoir en arriver là. Une réunion est prévue vendredi/demain avec le CEO.

Et si un préavis de grève devait être déposé, une procédure de conciliation devrait automatiquement suivre. Les passagers ne doivent donc pas craindre de perturbations pour le moment.