Cette fois, ce seront des représentants de l'UCM (Union des Classes moyennes, organisation patronale), de l'Unizo (Unie van Zelfstandige Ondernemers, entrepreneurs indépendants), du SNI (Syndicat Neutre pour Indépendants), de la Fevia (Fédération de l'industrie alimentaire belge) et de Comeos (Fédération des commerces et services) qui sont conviés au cabinet du ministre, à 9h00, communique ce dernier.

Comme lors des réunions de dimanche matin, le but est d'exposer aux représentants des patrons et indépendants les mesures d'aide complémentaires décidées au niveau fédéral pour alléger la charge entrainée par les mesures annoncées vendredi.

Dimanche, les ministres Pierres-Yves Dermagne et David Clarinval ainsi que des représentants du cabinet Vandenbroucke (Santé) et Van Peteghem (Finances) avaient d'abord rencontré des représentants de l'horeca, des traiteurs et des night clubs, puis ceux de l'événementiel, de la culture et des forains.

Dès lundi, un nouveau resserrement de la bulle sociale entre en vigueur, ainsi que la fermeture obligatoire des restaurants et cafés et l'arrêt des banquets et réceptions, sauf exceptions.