L'entreprise Nyrstar, issue d'un rapprochement entre le Belge Umicore et la société minière australienne Zinifex, a été officiellement portée sur les fonts baptismaux lundi. Nyrstar a annoncé être devenue propriétaire, depuis le 31 août, des activités de fonderie et d'alliage de zinc d'Umicore et Zinifex, devenant le plus important producteur mondial de zinc.

Société de droit belge dont le siège central est situé à Londres, Nyrstar se positionne comme le troisième producteur mondial de plomb et le premier producteur mondial de zinc, avec une production de plus d'un million de tonnes par an, soit 10,1 pc de l'ensemble du marché. L'administrateur délégué de la nouvelle société et ancien administrateur délégué de Zinifex, Paul Fowler, a salué la naissance de Nyrstar dans des contextes industriel et économique favorables. "Nyrstar est la bonne société au bon endroit et au bon mo ment", a-t-il souligné, fort d'une consommation mondiale de zinc dont la croissance est en hausse de 4 pc par an. En Chine, la croissance de la consommation de zinc affiche des taux annuels proches de 10 pc. Le patron de Nyrstar entend également jouer un rôle important dans les futures consolidations qui, selon lui, marqueront le secteur du zinc à l'échelle mondiale.

Avec un effectif de 4 000 personnes, Nyrstar opère sur quatre continents et possède des entités opérationnelles en France, aux Etats-Unis, en Australie et en Chine ainsi qu'une participation en Thaïlande. "La naissance de Nyrstar aura des conséquences positives en Belgique. Le niveau de production devrait augmenter. Entre 30 et 40 personnes supplémentaires seront même engagées sur le site de Balen", a assuré Léo Jacobs, responsables des sites en Europe et aux Etats-Unis. A terme, le capital de Nyrstar, détenu à parts égales entre Umicore et Zinifex, sera détenu à hauteur de 60 pc par Zinifex, contre 40 pc à Umicore. Les investisseurs ont bien accueilli la nouvelle : hier, Umicore a gagné 2,14 pc à 171,70 euros. (Belga)