Opel Anvers: le conseil d'entreprise appelle les travailleurs à protester

Opel Anvers: le conseil d'entreprise appelle les travailleurs à protester
© EPA

Entreprises & Start-up

BELGA

Publié le - Mis à jour le

"La rupture de la convention-cadre, qui prévoyait la fabrication de deux petites modèles SUV à Anvers, nous concerne tous", a déclaré vendredi le président du conseil d'entreprise Klaus Franz. Les SUV promis pour Anvers seront finalement construits en Corée du sud, selon les derniers plans de GM.

Par ailleurs, le conseil d'entreprise ne veut pas que le personnel paie pour cette fermeture. Le management veut en effet que les travailleurs fournissent un montant de 265 millions d'euros pour la restructuration.

Des travailleurs d'Opel, issus de toute l'Europe, se rendront à Anvers le 26 janvier prochain pour protester contre la décision unilatérale du patron d'Opel, Nick Reilly.

A lire également

Libre ECO

Immobilier pour vous