Lundi le ministre- président flamand Kris Peeters doit se rendre à Wiesbaden, en Allemagne, pour y rencontrer son homologue de la Hesse, Roland Koch. La rencontre de mardi fait suite au voyage qu'avait effectué une délégation du gouvernement flamand au siège américain du groupe, à Detroit, a expliqué Mme Ceysens.

Quant aux rumeurs de fermeture du site anversois d'Opel, la ministre a déclaré: "il y a beaucoup de spéculations et nous devons être attentifs à ne pas donner de faux espoirs aux gens. Ce n'est pas un secret que la situation de GM est mauvaise, tant en Amérique qu'en Europe", a-t-elle dit.