N-SIDE offre à ses clients une réelle aide à la décision en optimisant à la fois leurs coûts, leurs risques, les ressources et leur empreinte écologique. Comptant aujourd’hui près de 100 collaborateurs, l’entreprise a l’ambition d’engager 33 personnes d’ici un an !

Engager 33 personnes d’ici un an : l’objectif est clairement énoncé chez N-SIDE. « Nous visons un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros dans un an et de plus de 25 millions dans 3 ans, pour 9,9 actuellement. Nous allons soutenir cette croissance via le recrutement de plus de 30 personnes en Belgique et aux Etats-Unis ».

Il est rare de voir des PME wallonnes afficher aussi directement leurs ambitions. La « pépite » dirigée par Jacques Parlongue depuis Louvain-la-Neuve intervient dans deux domaines – l’industrie pharmaceutique et le secteur de l’énergie – où les méthodes historiques ne fonctionnent plus et où de nouvelles solutions doivent être inventées, basées sur des algorithmes et des techniques d'intelligence artificielle.

« Nos clients font aujourd’hui face à d’énormes mutations. Au niveau pharmaceutique, la nature des essais cliniques évolue : là où l’on se basait sur des formules chimiques stables, on tend vers des essais cliniques biologiques beaucoup plus complexes… et plus coûteux. Nos outils mathématiques permettent une optimisation de ces investissements majeurs. En ce qui concerne l’énergie, la transition énergétique mène aussi à une gestion plus complexe du système : la décentralisation des sources de production liée à la croissance des énergies renouvelables apporte plus de challenges et nécessite des outils d’optimisation, de simulation, de prévisions ».

Dans l’industrie pharmaceutique, N-SIDE travaille avec les grands noms du top mondial (Eli Lilly, AstraZeneca, Sanofi…) pour optimiser la chaîne logistique et la production des essais cliniques. Sur le marché de l’énergie, c’est un algorithme développé par N-SIDE qui calcule chaque jour, pour les bourses européennes, le prix de l’électricité sur le marché du Day ahead. N-SIDE travaille également avec des acteurs importants comme ELIA, Fluxys, Centrica, Ores, Suez… afin de les accompagner dans la transition énergétique en utilisant au mieux les techniques d’intelligence artificielle. L’entreprise contribue aussi au marché de l’énergie de demain en fournissant des solutions algorithmiques permettant la structuration et la gestion de marchés locaux d’électricité.

Des talents pour solutionner les défis du futur!

Dans cet environnement changeant, les talents à recruter sont nombreux et N-SIDE fait face à une forte concurrence au niveau du recrutement. « Les profils que nous recherchons sont rares… et très demandés », confirme Maud Larochette, People & Business Organization Director – CFO, énumérant les besoins actuels de l’entreprise : « Nous recherchons des talents venant de divers horizons, experts et passionnés dans des domaines variés : des diplômés en maths appliquées, des bioingénieurs, des ingénieurs de gestion et civils, des informaticiens, des Data Scientists, des hommes et femmes mus par la volonté d'avoir un travail impactant positivement la société et l'environnement. Nous avons à cœur de proposer un environnement de travail agréable, flexible et responsabilisant, permettant à chacun de se développer et d'explorer son potentiel ».

Les nouvelles recrues rejoindront le siège central situé dans le parc scientifique de Louvain-la-Neuve, mais sept d’entre elles sont appelées à rejoindre le bureau américain afin d’accompagner de près les clients de l’industrie pharmaceutique situés sur la côte Est des Etats-Unis.

« Nous leur offrons l'opportunité de participer à l'innovation pour répondre aux défis du futur, dans les domaines de la santé et de la transition énergétique, et avoir ainsi un impact réel sur la société et l'environnement, tout en rejoignant une équipe jeune et internationale dans un cadre dynamique et collaboratif », mentionne Paola Murgia, HR Business partner.

Le management de N-SIDE est conscient que travailler à 20 ou à 100 personnes n’est pas identique. Mais Jacques Parlongue tient beaucoup à continuer à développer un esprit entrepreneurial où la prise d’initiative est encouragée, et ce à tous les niveaux de l’entreprise, en conservant une structure la plus horizontale et agile possible. « Un point qui me tient à cœur, dans une société très orientée ‘technique’, est de cultiver une réelle culture du feedback. C’est notamment pour cette raison que nous avons sollicité l’éclairage neutre et externe de ‘Great Place to work’ en 2019, qui nous a permis de mesurer le niveau de satisfaction de nos collaborateurs ».

« La certification ‘Great Place to Work’ est évidemment réjouissante, mais c’est également un bon outil pour impliquer les équipes afin de co-construire nos modes de fonctionnement », ajoute Paola Murgia, HR Business partner. « Nous encourageons un management participatif basé sur une communication ouverte, le feedback, l’ambiance positive, le travail d’équipe, et nous mettons tout en œuvre pour favoriser le développement personnel de nos collaborateurs », conclut-elle.

N-SIDE

  • Analyse de données pour les secteurs pharma et énergie
  • Création en 2000, spin-off UCLouvain et ULiège
  • 9,9 millions d’euros de chiffre d’affaires
  • 90 collaborateurs
  • 14 nationalités différentes
  • 26% de collaboratrices
  • Âge moyen : 32 ans
  • Profils recherchés : mathématiciens, bio ingénieurs, gestion, électromécaniciens, informaticiens, data scientists passionnés par la résolution de problème complexes
  • Siège à Louvain-la-Neuve, bureaux aux Etats-Unis

www.n-side.com