L'opérateur Orange, qui avait étendu jusqu'au 4 mai son offre publique d'achat sur le capital restant de sa filiale belge, a annoncé jeudi détenir "directement et indirectement" 76,97 % du capital à l'issue de l'offre.

"Nous avons atteint l'objectif que nous nous étions fixés : offrir un prix juste aux actionnaires qui souhaitaient monétiser leurs titres et nous renforcer au capital d'Orange Belgium", a indiqué Ramon Fernandez, directeur général délégué du groupe Orange, cité dans un communiqué.

"Nous disposons désormais de moyens pour améliorer la flexibilité financière d'Orange Belgium, déployer plus efficacement sa stratégie de création de valeur à long terme et lui permettre de mieux réagir aux transformations majeures du marché belge", a-t-il ajouté.

L'opérateur français avait lancé le 8 avril son offre sur le capital d'Orange Belgium qu'il ne détient pas, au prix "définitif" de 22 euros par action.

Un montant "dérisoire" pour le fonds Polygon

Ce montant, approuvé par l'Autorité des marchés financiers belge (FSMA) le 31 mars, faisait notamment ressortir une prime de 36 % par rapport au dernier cours de clôture alors connu, avait détaillé Orange début avril.

Mais un des actionnaires minoritaires, le fonds Polygon, qui détient 5,29 % du capital, avait prévenu qu'il n'avait "pas l'intention d'accepter l'offre" car il juge le prix proposé sous-évalué.

Dans un communiqué publié mi-avril, le fonds avait estimé que la société valait "plus de 40 euros par action" et que l'offre de 22 euros par action d'Orange était "dérisoire".

"Orange n'a pas l'intention de modifier le prix de son offre et considère que cette opération offre à tous les actionnaires d'Orange Belgium une opportunité unique de monétiser immédiatement leur participation à des conditions attractives", avait répondu l'entreprise française.

Le groupe français a récupéré plus de 2,2 milliards d'euros à la suite d'un litige fiscal fin 2020. Orange avait annoncé qu'il comptait utiliser cette somme pour renforcer notamment sa position au capital de sa filiale belge.