Vendredi dernier, Proximus a été touchée par une panne au niveau national sur son réseau de téléphonie fixe, entre 15h30 et 18h15 environ. L'opérateur ainsi que le Centre belge pour la Cybersécurité avaient affirmé qu'il s'agissait d'un problème technique et non un piratage.

"Pendant le dérangement, il a été temporairement impossible de passer des appels depuis une ligne fixe de Proximus vers un numéro mobile ou vers un numéro d'un autre opérateur. Le traffic téléphonique n'était pas non plus possible dans l’autre sens. En conséquence, les services d'urgence 100, 101 et 112, qui utilisent le réseau fixe de Proximus, n'étaient accessibles que depuis une ligne fixe Proximus" rappelle Haroun Fenaux, porte-parole de Proximus, dans un communiqué.

Problème de logiciel

"Une analyse technique plus poussée a démontré que la cause de l'incident est un problème de logiciel dans l'équipement du réseau. Ce problème de logiciel a conduit à un dysfonctionnement d’un élément de réseau qui interconnecte le réseau Proximus fixe avec d'autres réseaux - fixes et mobiles, expliquant également pourquoi les appels entre les lignes fixes de Proximus étaient encore possibles", ajoute le porte-parole, avant de préciser que "Proximus travaille en étroite collaboration avec le fournisseur de l'équipement réseau pour implémenter une mise à jour logicielle à court terme afin de résoudre la cause sous-jacente du problème."

L'entreprise dit suivre la situation de près afin que le souci rencontré ne se répète pas.