Par ici, du bon vin !

Entreprises & Start-up

Isabelle de Laminne

Publié le

Par ici, du bon vin !
© Reporters

Depuis novembre 2007, la sicav luxembourgeoise Elite Advisers a lancé le fonds Nobles Crus qui n’est cependant pas commercialisé en Belgique. Ce fonds a mis la passion du vin dans les portefeuilles grâce à un véhicule d’investissement réglementé.

Il s’agit d’un fonds ouvert où le ticket d’entrée est de 125000 €, qui offre une valeur liquidative mensuelle et dont la gestion active est assurée par Christian Roger, diplômé de l’université des sciences économiques de Paris X, spécialiste en "corporate finance", passionné de vins et qui gère depuis dix ans des portefeuilles en vins pour le compte de clients privés.

"Ce fonds n’investit que dans quelques catégories de grands vins comme les premiers crus classés de Bordeaux ou dans les grands crus de Bourgogne, par exemple. Dans un marché mondial du vin qui était en 2008 de 100 milliards d’euros, le segment considéré par Nobles Crus correspond à seulement 800 millions d’euros, soit moins d’1 % du marché global", explique Miriam Masherin, "managing partner" chez Elite Advisers.

L’objectif du fonds est de générer une plus-value sur le long terme par l’achat et la vente de grands crus classés et de primeurs. "Le but de ce fonds n’est pas de faire du "trading" sur le vin mais d’acquérir des crus de toute première qualité et de les conserver sur le long terme pour en retirer une plus-value", note Christian Roger, le gérant du fonds.

Le fonds investit dans deux grandes catégories de vin : les primeurs pour assurer la partie "croissance" du fonds, et les millésimes pour assurer la partie "valeur". "Les primeurs ont un prix d’achat bien établi mais un prix de vente inconnu. Il constitue un pari sur l’avenir. Les prix, bien qu’élevés, sont encore abordables et l’état qualitatif de ce type de vin est parfait. En ce qui concerne les millésimes, le prix de marché est connu. Nous les acquérons chez des marchands, auprès de grands restaurants ou en vente publique. Il y a souvent une forte négociation sur le prix d’achat et les prix sont élevés pour les millésimes exceptionnels. L’avantage de ces millésimes, c’est que le stock diminue avec le temps et qu’ils deviennent de plus en plus rares", ajoute Christian Roger.

Le vin est donc toujours acheté physiquement. Il est stocké à Port Francs, à Genève. Ce lieu est hautement sécurisé tant du point de vue de l’hygrométrie que de la température, de la lumière et des vibrations et le transport est assuré par des transporteurs spécialisés.

Un contrôle permanent de ce stock est effectué par les douanes suisses, la banque dépositaire et par les auditeurs.

Le fonds a réalisé une très belle performance en 2008 avec un rendement de plus de 20 %. Ces performances se sont tassées au début de 2009 avec une perte de 0,53 %. Le fonds garde toujours 10 % de liquidités pour faire face aux remboursements, qui peuvent se faire sous forme de bouteilles

Aucun investisseur ne peut détenir plus de 10 % du fonds, est-il stipulé. On retrouve dans le portefeuille de ce fonds des grands crus tels que Romanée Conti, Lafite, Mouton, Montrachet, Petrus, Yquem ou Cheval Blanc, par exemple.

A lire également

Libre ECO

Immobilier pour vous