Philips restructure aux Pays-Bas. Le géant néerlandais de l'électronique a en effet décidé de fermer son usine de Weert, située à quelques kilomètres de la frontière belge et spécialisée dans la production de lampes à incandescence, notamment des lampes spécifiques pour bassins ou viviers. En cause, une rentabilité insuffisante, mais non communiquée par Philips, et une concurrence de plus en plus vive venant d'Europe de l'Est et d'Asie.

La fermeture définitive de cette usine, qui se déroulera en trois phases, interviendra à la fin du premier trimestre 2007. Sur le plan social, la restructuration touche 262 travailleurs, dont une vingtaine de Belges. Il y a quelques années, cette usine occupait un millier de personnes.

«En dépit de la pleine collaboration et de l'engagement des salariés de l'usine, tous les efforts de Philips pour réduire les coûts et améliorer la compétitivité du site par l'automatisation des processus et l'augmentation de la productivité et flexibilité n'ont pas permis de rendre l'usine compétitive», explique Philips dans un communiqué.

Une partie de la production de Weert sera délocalisée dans d'autres usines de Philips en Chine et en Pologne mais aussi dans une autre usine néerlandaise du groupe, située à Maarheeze. Certains syndicalistes néerlandais craignent cependant qu'à terme, la totalité de la production et de l'emploi aux Pays-Bas (3 500 à 4 000) dans les activités d'éclairage soit délocalisée dans des pays à bas coûts salariaux.

Philips et les syndicats vont maintenant entamer la négociation en vue de conclure un plan social.

© La Libre Belgique 2006