Le modèle le plus cher coûtera environ 500 euros, soit autant que la dernière Xbox Series X de son concurrent américain Microsoft, qui sortira le 10 novembre. A l'automne, les deux entreprises se disputeront donc une place dans le salon des consommateurs de jeux, juste à temps pour les fêtes de fin d'année. Sony a annoncé les détails lors d'un événement virtuel mercredi soir. La dernière PlayStation aura deux versions : une qui peut toujours lire les disques physiques, et une autre numérique. La première est également la plus chère, à 499,99 euros, et dispose donc d'un lecteur de disques blu-ray. La version numérique coûtera 100 euros de moins mais ne dispose par contre pas d'un lecteur de disque embarqué. Leurs utilisateurs devront dès lors acheter leurs jeux en ligne.

La PS5 sera disponible en Australie, en Amérique du Nord, en Nouvelle-Zélande, en Corée du Sud, au Japon et au Mexique à partir du 12 novembre. Le reste du monde, à l'exception de la Chine, suivra le 19 novembre. La date de lancement y est toujours en cours d'analyse et sera annoncée ultérieurement, précise Sony dans un billet de blog.

De son côté, la société technologique américaine Microsoft avait annoncé la semaine dernière le lancement le 10 novembre des dernières consoles Xbox. Là aussi, deux versions de la console seront mises sur le marché: un modèle haut de gamme à 499,99 euros (la Xbox Series X) et un autre moins cher à 299,99 euros (la Xbox Series S).

Pour l'agence de presse financière Bloomberg, le prix est un facteur déterminant dans le succès d'une console de jeux vidéo. Les modèles moins chers se vendent généralement à plus d'unités, ce qui entraîne une augmentation des ventes de jeux vidéo. Depuis le début des années 2000, les jeux pour consoles coûtent environ 60 euros, mais cela aussi semble changer. En effet, Sony a publié une liste des jeux qui seront disponibles lors du lancement, avec un prix se situant entre 59,99 et 79,99 euros.

Outre le prix, la gamme de jeux proposés est également importante. Sony a annoncé quelques exclusivités, dont une nouvelle édition du populaire God of War en 2021.

D'après Amir Anvarzadeh, stratégiste chez Asymmetric Advisors, Sony aura aussi un gros avantage sur Microsoft, car la PlayStation domine traditionnellement la Xbox sur les marchés européen et japonais. Au niveau mondial, la PS4 s'est d'ailleurs vendue deux fois plus que la Xbox One.