© BELGA

Entreprises & Start-up

Plus que deux trois étoiles

A.Ma.

Publié le - Mis à jour le

La Belgique ne compte plus que deux 3 étoiles. Ainsi en a décidé le Michelin Belgique & Luxembourg 2007 présenté mardi. Le "Comme chez soi" a bien perdu sa troisième étoile dans cette nouvelle édition qui sera disponible en librairie dès ce jeudi (19,9 €). Au sommet de la hiérarchie établie par la "bible" rouge, on retrouve donc les seuls "De Karmeliet" à Bruges et "Hof van Cleve" à Kruishoutem.

Les 2 étoiles restent dix avec la célèbre adresse de la place Rouppe et un nouveau promu, "Pastorale" à Reet, promu, tandis que le "Château du Milord" à Ellezelles et "La Bergerie" à Lives-sur-Meuse, seuls wallons de la catégorie, passent de 2 à 1 étoile (voir infographie). Gagnent leur première étoile, "Philippe Nuyens" à Blankenberge, "Hertog Jan" à Bruges (Sint-Michiels), "L'Ecailler du Palais Royal" à Bruxelles - qui retrouve l'étoile perdue dans l'édition 2006 -, "Hostellerie Vivendum" à Dilsen, "Cuisinémoi" à Namur et "Hostellerie du Postay" à Pepinster (Wegnez). Perdent leur étoile, la "Maison du boeuf" au Hilton à Bruxelles, "De Bijgaarden" à Grand-Bigard, "Belle Epoque" à Leuven, "L'Essentiel" à Temploux, et "Maison Vandamme" à Zeebrugge. Au total, 6 "montent", 5 "descendent" pour un total de 79 restaurants 1 étoile.

Au rayon des nouveautés, place cette année à une catégorie lancée en France voici deux ans : les "Espoirs" pour les établissements de la catégorie supérieure (1, 2 ou 3 étoiles). Le principe ? "Ce sont des établissements que nous repérons en rouge dans la sélection en disant que ce sont les meilleurs de leur catégorie", explique Jean-Luc Naret, directeur des guides Michelin. "Cela permet d'indiquer à nos lecteurs les bonnes adresses, les tables qui consti tuent les espoirs de la gastronomie de demain. Et à nos chefs, qu'ils ne sont pas loin de la catégorie supérieure, même si ce n'est évidemment pas le passage obligé pour avoir une étoile ou en décrocher une de plus". Dans cette édition, sont repris 3 "Espoirs" 1 étoile (à Anvers, Deerlijk et Kruishoutem) et un "Espoir" 2 étoiles, "L'Air du temps" à Eghezée.

Enfin, le traditionnel guide Benelux s'est pour la première fois scindé en deux, "pour mieux coller aux attentes de ses lecteurs" : un guide Belgique & Luxembourg et le second dédié aux Pays-Bas. Le nombre de maisons d'hôtes, nouveauté 2006, a plus que doublé en 2007 en Belgique et au Luxembourg, passant de 32 à 82, et les Bib gourmands (repas de qualité à prix modéré) sont au nombre de 115.

Cette année encore, le rouge a frappé fort, et à la tête, après une édition 2004 marquée par la perte de la troisième étoile de "Bruneau" (Ganshoren) et un nouveau 3 étoiles l'année suivante, "Hof van Cleve".

© La Libre Belgique 2006

A lire également

Libre ECO

Immobilier pour vous