Si le Covid-19 a temporairement relégué l’écologie au second plan, tous ne l’ont pas oublié. C’est notamment le cas de Norm, la marque belge de “sneakers” créée en février 2020. Ce jeudi 18 mars, journée mondiale du recyclage, elle lance sa toute première campagne de recyclage de ses chaussures durables.

Les chaussures trop usées seront broyées pour être intégrées dans la production de nouvelles semelles. © Norm

Concrètement, Norm s’apprête à “collecter les chaussures usagées pour ensuite les trier et déterminer lesquelles sont encore utilisables. Celles-ci seront données. En revanche, les chaussures trop usées seront broyées pour être intégrées dans la production de nouvelles semelles. Ce qui complète la démarche circulaire de la marque”, informe l’entreprise bruxelloise dans un communiqué.

"L’empreinte carbone d’une paire de Norm se limite à 6,5 kg de CO2 contrairement à une paire classique qui représente 32 kg”, se félicite l’entreprise. © Norm

Derrière le projet Norm, on retrouve trois entrepreneurs : Antoine Bodart, Nicolas Lavigna et Arnaud Vanderplancke, “convaincus de la nécessité de lier l’économie circulaire et l’industrie de la mode.”

Joindre le tendance à l’écologique

Et aujourd’hui, les trois hommes sont en passe de concrétiser cette vision. Si leur opération de recyclage peu banale est possible, c'est grâce au travail effectuée en amont par l’équipe. “[Nous avons] conçu, dans le détail, une chaussure qui pouvait traverser plusieurs cycles. Des détails comme la quantité de composants ou l’ergonomie ont permis d’arriver à un produit abouti qui respecte au mieux l’environnement”, détaille le communiqué.

Lancée en février 2020, la marque belge est déjà en train de se faire une place dans le monde des "sneakers". © Norm

Une approche et une amibition qui offrent un titre unique aux chaussures de Norm : celles des "sneakers" les plus éco-responsables du monde. “Tant le processus de fabrication que les composants utilisés sont 100 % made in Europe. Norm peut ainsi se targuer d’adopter une démarche éco-responsable irréprochable. 90% des composants de la chaussure proviennent de matériaux européens recyclés (notamment six bouteilles d’eau par paire), ce qui réduit l’empreinte environnementale de 80% en comparaison à des sneakers traditionnelles. L’empreinte carbone d’une paire de Norm se limite à 6,5 kg de CO2 contrairement à une paire classique qui représente 32 kg”, se félicite l’entreprise.

Et histoire de peaufiner l’approche durable, Norm s’est également engagée à planter deux arbres pour chaque paire produite.

"En lançant notre marque, nous désirions exercer une influence positive sur la société tout en produisant une chaussure au design étudié. Avec cette première campagne, nous espérons atteindre 20 % de chaussures recyclées", conclut Nicolas Lavigna, cofondateur et designer de Norm.