Les associations Test-Achats, TreinTramBus et Navetteurs.be ont reçu, depuis début décembre, environ 7.800 signatures de soutien à leur action en faveur de la simplification de la procédure d'indemnisation en cas de grèves, retards et annulations. La pétition sera remise lundi à la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant (MR). La pétition a été lancée début décembre, après plusieurs journées de grèves provinciales qui ont directement touché le trafic ferroviaire. Pour le jour de la grève nationale du 15 décembre, la SNCB n'accordera aucune compensation.

Les associations estiment que les voyageurs lésés par des retards et suppressions de train ont le droit d'être dédommagés. Mais la procédure d'indemnisation est trop complexe à leurs yeux.

Elles exigent dès lors, outre une procédure simplifiée d'indemnisation, une compensation en liquide, une campagne d'information claire et transparente et la réinstauration de la compétence de l'ombudsman du transport ferroviaire.

Une délégation remettra lundi, à 11H30, les signatures récoltées au cabinet de la ministre de la Mobilité.