Le ministre wallon de l'Energie, Jean-Marc Nollet, a décidé de prolonger jusqu'au 1er mai 2010 le dispositif actuel de primes visant à favoriser l'utilisation rationnelle de l'énergie, a-t-il annoncé jeudi en Commission du parlement wallon.

Un arrêté ministériel du 20 décembre 2007 conditionne l'octroi de ces primes à la présentation d'une facture émise avant le 31 décembre 2009. Par conséquent, plus aucune prime n'aurait pu être obtenue pour les investissements consentis après cette date. Pour éviter cette situation, le dispositif actuel sera maintenu pendant 4 mois complets supplémentaires. Les primes seront octroyées aux conditions actuelles pour tout travail facturé jusqu'au 30 avril 2010 inclus, à l'exception de la prime photovoltaïque pour laquelle un déphasage a dû être programmé pour des raisons budgétaires, a expliqué le ministre dans un communiqué.

Un nouveau dispositif de primes est en cours d'élaboration, a rappelé M. Nollet. Il mettra davantage l'accent sur l'isolation. Il entrera en vigueur le 1er mai 2010, soit le même jour que la directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments. Le nouveau programme de primes à l'Energie sera connu et communiqué aux candidats investisseurs ainsi qu'aux professionnels avant le salon Batibouw, qui se tient du 25 février au 7 mars 2010.