15.363 factures ont été indûment envoyées à des clients liégeois de Voo, et non 300.000 comme mentionné ce mercredi dans les quotidiens du groupe Sud Presse, a expliqué au cours d'une conférence de presse Jean-Michel Adant, executive vice-president chez Voo.

Des rappels ont été envoyés suite à une erreur technique car deux banques sur les trois de la société n'ont pas importé le paiement dans le système.

"Les comptes ont maintenant été mis à jour", a expliqué M. Adant, démentant formellement que les documents envoyés comportent des erreurs. "Nous n'avons pas fait d'erreur monumentale", a-t-il précisé, écartant ainsi tout risque de litige ou de recours.

Voo est confronté à des problèmes de mise en route de son nouveau système informatique, lié au développement de ses activités. Le nouveau système a été mis en place au début de l'année 2008. L'ancien système effectif en 2007 n'était plus adapté aux différents services offerts par Voo.

Si les factures ont bien été envoyées en 2007, les rappels ne sont pour leur part jamais parvenus aux quelques dizaines de milliers de clients qui auraient dû en recevoir. Le "préjudice" se chiffre ainsi à plusieurs millions d'euros.

Pour éviter tout type d'erreur à l'avenir, Voo va améliorer la lisibilité de ses factures, a également annoncé M. Adant.