L'entreprise qui détient des marques comme Always, Dreft, Febreze ou encore Gillette, a décidé de rendre ses activités mondiales neutres en carbone pour la décennie, au travers d’une série d’initiatives "visant à protéger, améliorer et restaurer la nature".

"P&G ira au-delà de son objectif de réduction de 50% des émissions de gaz à effet de serre", a déclaré le CEO, David Taylor. "Ces efforts apporteront un bénéfice carbone qui compensera les émissions restantes au cours des dix prochaines années, permettant ainsi aux activités de P&G d’atteindre la neutralité carbone pour la décennie". Selon les estimations actuelles, le groupe devra compenser environ 30 millions de tonnes de carbone entre 2020 et 2030.

Pour ce faire, P&G s'associe à Conservation International et au World Wildlife Fund (WWF) pour identifier et financer une série de projets destinés à protéger, améliorer et restaurer des écosystèmes essentiels comme les forêts, les zones humides et les prairies. Des initiatives déjà en court, notamment aux Philippines et au Brésil, où l'entreprise a investi dans des projets de protections de la faune et la flore locale.

Les marques comme impact positif

P&G touche cinq milliards de personnes par l'intermédiaire de ses marques et 85% de ses émissions indirectes proviennent de l'utilisation des produits par les consommateurs. "Ceux-ci doivent permettre aux utilisateurs de réduire leur empreinte carbone", annonce l'entreprise qui explique que ses produits sont optimisés "pour économiser l'énergie, l'eau et les ressources naturelles".

Par exemple, les pastilles pour lave-vaisselle Dreft permettent aux consommateurs de ne pas faire de prélavage. "Il est possible de laver à des températures plus basses, ce qui permet d'économiser l'eau et l'énergie. En réduisant la température de l'eau de 20 degrés, les consommateurs peuvent économiser jusqu'à 50% de CO2 sur l'empreinte totale de chaque lavage", explique Virginie Hélias, Vice-présidente monde en charge du développement durable chez P&G. "Les consommateurs souhaitent en faire plus pour lutter contre le changement climatique, c'est notre rôle en tant qu'entreprise de répondre à cette demande et d'encourager une consommation responsable."