Facebook va fournir des données aux chercheurs pour les aider à lutter contre la propagation du Coronavirus.

Via son programme "Data for Good", un programme lancé en 2017 qui permet d'utiliser les données du réseau social pour fournir des informations utiles aux organisations humanitaires, Facebook va publier des données de ses utilisateurs pour aider les chercheurs.

Parmi ces données, il y a notamment les données de localisation. Celle-ci permettent notamment aux chercheurs de savoir si les mesures de confinement sont efficaces.

Pour analyser les mesures et la future propagation du Coronavirus, Facebook va proposer 3 cartes différentes aux chercheurs:

- Une carte qui analyse les déplacements

- Une carte de localisation permettant d'avoir la probabilité de rencontre entre les gens

- Une carte se basant sur les amitiés des gens qui permet de voir si des liens existent entre les différentes zones géographiques du monde

Mais ce n'est pas tout, le réseau social va s'associer avec l'Université Carnegie Mellon aux USA pour créer un sondage destiné aux utilisateurs américains. Les utilisateurs devront répondre à des questions concernant  les symptômes liés aux Covid-19. Cela permettra d'anticiper les pics de l’épidémie et un éventuel déconfinement.

Facebook insiste sur le fait que toutes les données seront anonymisées.