Diesel ou essence ? La question est récurrente. S’il y avait des certitudes en la matière, ça se saurait. Et bien qu’il soit impossible de schématiser, on considère qu’à conditions égales d’utilisation, le diesel permet de consommer moins que l’essence. Les innovations technologiques des constructeurs permettent d’améliorer les performances de tous les types de carburant, y compris en matière de pollution.

Toujours à propos du diesel, on estime qu’il est préférable dès que la voiture roule aux alentours des 20 000 km par an.

Enfin, concernant le LPG, Touring estime que "son prix à la pompe demeure plus qu’intéressant", mais les incitants fiscaux insuffisants. "Le coût de l’installation et la perte financière liée à la revente du véhicule en font encore un choix secondaire." (O. Sta.)