Oberlo, spécialiste de l'accompagnement des entrepreneurs dans l'e-commerce, dévoile les résultats d'une étude sur les meilleures villes du monde pour créer son entreprise. Le classement a été établi en prenant en compte 200 capitales et grands centres d’affaires, comparés selon 13 critères. Ces critères, véritables facteurs de réussite pour les entreprises, concernent les infrastructures, la technologie et le numérique, l'écosystème logistique, les finances ou encore la facilité à démarrer un business à partir de zéro et les aides proposées.

La liste finale comprend les 75 villes ayant obtenu le score le plus élevé.

La grande gagnante est la ville de Londres, qui fait notamment un sans faute avec une note de 100 % pour son écosystème technologique et le critère capital-risque. Sur le podium avec la médaille d'argent, c'est à New York qu'il faut partir, en raison notamment de ses notes optimales sur les dispositifs d’accompagnement à destination des femmes entrepreneures et sur l'accès aux marchés mondiaux.

Bruxelles dans le top 30

La médaille de bronze est toujours pour les Etats-Unis, avec la ville de San Francisco et ses excellents résultats pour les prêts accordés aux petites entreprises, l'entrepreneuriat au féminin et l'écosystème logistique. Dans le top 10 en suivant, on retrouve Sydney, Melbourne, Los Angeles, Singapour, Boston, Berlin et Chicago. 

San Francisco est bien notée pour les prêts accordés aux petites entreprises, l'entrepreneuriat au féminin et l'écosystème logistique. © Shutterstock

Après Londres et Berlin, les villes d'Europe figurant dans le top 30 sont Paris (12e), Copenhague (18e), Munich (19e), Madrid (22e), Amsterdam (23e), Hambourg (24e), Milan (25e), Zurich (26e), Edimbourg (27), Bruxelles (29e) et Birmingham (30e).

La capitale belge obtient donc une place honorable, valorisée par un critère "indemnités de chômage" irréprochable, ainsi que de très bons points sur l'écosystème logistique et l'accès aux marchés mondiaux. De son côté, Anvers se classe 38e grâce aux trois même facteurs que Bruxelles. Ce sont les deux seules villes belges au classement, et les deux seules à afficher un score de 100 % pour le facteur "indemnités de chômage". Chez notre voisin français, les métropoles de Bordeaux, Marseille et Nice sont, après Paris, les villes les plus attractives.

Une demi journée pour créer son entreprise

Les trois villes les moins performantes tous critères confondus sont Sofia (Bulgarie), qui ferme la marche à la 75e place, derrière Bratislava (Slovaquie) et Lima (Pérou) en 73e position.

A Auckland, il est possible de créer son entreprise en une demi journée ! © Shutterstock

Par critère, c'est à Singapour que la liberté économique est la plus grande. A Auckland (Nouvelle-Zélande) c'est un record temporel qui est battu, puisqu'il suffit d'une demi journée pour y créer son entreprise ! 

Au vu du contexte, un facteur "aides Covid" a aussi été étudié, et ce sont les cités italiennes de Milan, Rome et Florence qui sont les plus généreuses. De plus, Pékin est la première et seule ville à afficher un score de 100 % pour le "capital humain en technologie". Enfin, c'est au Canada (Vancouver, Toronto et Montréal) que les impôts sur les sociétés sont les plus faibles, et à Dubaï, Budapest (Hongrie) et Sofia qu'ils sont les plus élevés.