Les acheteurs sont le fonds d'investissement luxembourgeois Futura Capital Fund et la société anversoise de capital investissement Cim Capita. Les deux intéressés souhaitent reprendre la quasi-totalité des actifs et la majeure partie du personnel. "Il s'agit donc d'offres équivalentes et le tribunal qui devra trancher en dernier ressort", a fait savoir un de ses responsables. Neckermann a dû demander la protection de ses créanciers en raison de la crise sanitaire. La société compte actuellement environ 128 employés et 45 magasins dans notre pays.

Les syndicats sont satisfaits qu'il y ait deux acheteurs intéressés. "Nous sommes heureux car cela montre qu'il y a beaucoup de confiance et de foi dans l'entreprise et dans le personnel", déclare M. De Coster. Mais le fait que deux candidats soient acheteurs signifie aussi que le processus est quelque peu ralenti. Avec un acheteur, l'offre est à prendre ou à laisser, maintenant c'est le tribunal qui devra prendre la décision finale.

Au cours des prochains jours, chaque membre du personnel sera informé de sa situation professionnelle, selon M. De Coster.