Rare retournement de situation : alors que jeudi, le projet de reprise de 36 magasins Wibra par l'actuelle direction était rejeté par le tribunal de l'entreprise de Termonde, qui entérinait au passage la faillite de l'enseigne, on apprend ce vendredi que les curateurs ont, eux, accepté ce projet de reprise.

"Les curateurs qui ont été désignés hier (jeudi, NdlR) après la faillite de Wibra Belgique ont approuvé aujourd’hui, après concertation avec l’entreprise, le plan de reprise de Wibra. A côté du siège belge, 36 magasins font partie de la nouvelle entité, répartis entre la Flandre, la Wallonie et Bruxelles. Au total, 183 employés se verront proposer un nouveau contrat de travail. Ce redémarrage met fin à l’incertitude concernant la poursuite des activités de Wibra en Belgique", écrit la direction dans un communiqué.

"Nous sommes soulagés de poursuivre nos activités en nous appuyant sur une base saine et sur un nombre important de magasins, que nous savons pouvoir rentabiliser à nouveau", déclare Bas Duijsens, directeur général de Wibra Belgique, dans ce même communiqué. "Nous avons confiance dans le fait que nous allons pouvoir prendre un bon nouveau départ. Pour y arriver, nous allons poursuivre sur la voie que nous avons déjà tracée, avec des assortiments, une présentation et une communication mieux adaptées aux besoins des clients. En outre, la direction belge récemment nommée nous permettra de réagir plus rapidement à l'évolution du marché et de mieux répondre aux éventuelles opportunités."

Les 36 magasins repris vont rester fermés quelques jours encore, le temps de les remettre à neuf et d'être approvisionnés.