Relance de hauts fourneaux: Liège mise à l'écart

Entreprises & Start-up

Ph. Law.

Publié le - Mis à jour le

Relance de hauts fourneaux: Liège mise à l'écart
© Reporters
Selon nos informations, recueillies à bonnes sources, une réunion a eu lieu ce vendredi matin entre le nouveau patron de Cockerill Sambre(Arcelor Mittal), M. Da Silva et les responsables des organisations syndicales sur la situation des hauts fourneaux liégeois. Et comme annoncé, ils ont appris que le premier sidérurgiste du monde envisage de relancer 2 hauts fourneaux supplémentaires.

Il s'agit notamment du 2e haut fourneau de Florange (en France) et d'un haut fourneau à Brême, en Allemagne. Pour l'instant, il ne s'agirait pas d'une relance à long terme mais seulement d'un redémarrage de trois à six mois. Cela dépendra de la conjoncture et si la reprise observée depuis quelques mois se renforce. Dans ce programme de relance, aucun des deux hauts fourneaux liégeois, notamment le haut fourneau 6 de Seraing et le haut fourneau B d'Ougrée, ne sont prévus au programme des relances. Comme justification de cette exclusion du programme de redémarrage, la situation particulière de Liège qui a perdu le personnel expérimenté en raison du programme de départ à la pré-pension.

Pour les syndicats, la stratégie d'Arcelor Mittal étouffe tout espoir de relance que nourrissent les sidérurgistes liégeois. Et plus on retarde toute relance de hauts fourneaux à Liège, plus le bassin sera déforcé sur le plan de la compétitivité par rapport aux autres sites du groupe. Pour rappel, Arcelor Mittal a déjà relancé en Europe 16 hauts fourneaux sur 25 grâce au retour d'une bonne conjoncture.

A lire également

Libre ECO

Immobilier pour vous