null

Les syndicats du secteur du commerce et la fédération belge du commerce et des services, Comeos, ont élaboré mardi soir un projet de déclaration commune portant sur la réouverture des magasins non alimentaires, a fait savoir la CNE Commerce. 

Les syndicats et les organisations Comeos, UCM et Unizo négocient depuis plusieurs jours sur les conditions de cette réouverture. Les représentants des travailleurs plaidaient notamment pour un catalogue de mesures de sécurité qui soit contraignant pour tous les commerces.

Après plusieurs heures de concertation mardi, les parties sont tombées d'accord sur un "projet de déclaration commune". Elles se sont engagées à ne pas faire de commentaire sur le contenu avant jeudi midi, lorsque se retrouveront les différents interlocuteurs sociaux pour finaliser ou non l'accord. "Entre-temps, chacun consulte sa base", précise Delphine Latawiec, permanente CNE Commerce. "Mais il est clair que ce premier projet va dans le bon sens", ajoute-t-elle.

Un accord éventuel concernerait tant les petits que les grands commerces. Le Conseil national de sécurité s'est prononcé vendredi dernier sur une réouverture de tous les commerces au grand public le 11 mai prochain. Les syndicats souhaitent que toutes les mesures nécessaires soient prises dans ces commerces afin d'éviter tout risque de propagation du coronavirus.