Le groupe de construction espagnol Sacyr Vallehermoso a annoncé lundi avoir fait son entrée parmi les grands actionnaires du groupe pétrolier hispano-argentin Repsol YPF, en prenant une part de 9,24 pc pour 2,856 milliards d'euros.

Le rachat a été réalisé au prix moyen de 25,32 euros par action, a indiqué Sacyr dans un communiqué diffusé lundi soir. Repsol a confirmé l'opération et indiqué qu'il évaluait "positivement la confiance montrée par Sacyr dans son projet industriel". Sacyr a souligné que sa participation était durable. "Repsol YPF représente une opportunité unique pour entrer sur le marché de l'énergie", explique Sacyr, indiquant qu'il "prêtera un appui total" à Repsol.

Sacyr compte en outre nommer un représentant au conseil d'administration de Repsol. Ce dernier a répondu positivement, en soulignant qu'il "faciliterait l'incorporation de Sacyr" au sein de son organe de direction. Sacyr devient ainsi le 3e grand actionnaire de Repsol YPF, derrière la caisse d'épargne catalane Caixa Holding SA (14,1 pc) et le groupe financier américain Chase Nominees LTD (9,86 pc). Lundi, Repsol YPF a pris 4,55 pc à 27,35 euros à la clôture de la Bourse de Madrid, sur fonds de rumeurs faisant état d'achats pour le compte Sacyr. Le titre a toutefois subi des prises de bénéfices le lendemain (-6 pc), l'hypothèse d'une OPA hostile devenant moins vraisemblable..

"L'objectif est manifestement pour Repsol de mettre en place un noyau dur d'actionnaires afin d'éviter une éventuelle OPA hostile", explique une analyste du secteur pétrolier.

Selon plusieurs analystes ayant assisté à une présentation de la direction de Sacyr au sujet de cette prise de participation, les membres présents de la direction ont assuré à plusieurs reprises que leur intention était de rester sous le seuil des 10 pc dans le capital de Repsol. (AFP)

© La Libre Belgique 2006