L’opérateur télécom Mobistar - filiale belge de l’opérateur français Orange (groupe France Télécom) - a réalisé un bénéfice net consolidé de 60,1 millions d’euros au cours des trois premiers mois de l’année, ce qui représente un recul de 12,5 pc par rapport au 1er trimestre 2008 et se situe quelque peu en deçà des attentes des analystes. Le groupe maintient néanmoins ses prévisions pour l’année 2009, a-t-il indiqué vendredi par voie de communiqué.

Le chiffre d’affaires a, lui, progressé de 2,5 pc à 371,2 millions d’euros, ce qui est un résultat supérieur aux attentes. "L’évolution du chiffre d’affaires a été influencée par la pression continue sur les prix dans un marché très compétitif, par les décisions régulatoires (baisse des tarifs de terminaison mobile en mai et juillet 2008) et par une activité ralentie sur le marché professionnel" , précise Mobistar. Le groupe ajoute que le chiffre d’affaires subit de plus en plus de pressions dues au ralentissement de l’activité économique, mais aussi à la baisse des revenus de roaming dans le segment professionnel.

"Malgré une progression du chiffre d’affaires total, la rentabilité du groupe Mobistar est négativement influencée par l’augmentation des coûts au cours du premier trimestre" , poursuit le communiqué de Mobistar. Ainsi, les plans tarifaires offrant une abondance de SMS ont fait croître les coûts d’interconnexion alors que les coûts de ventes de GSM et de "smartphones" ont augmenté.

Le nombre de clients actifs en téléphonie mobile a, lui, progressé de 6,4 pc en un an (+ 232 251 unités). "Malgré un climat économique défavorable, tant les revenus consolidés de l’opérateur que le nombre de nouveaux clients sont en progression. Mobistar maintient ses prévisions pour l’exercice 2009, malgré la pression régulatoire attendue et la concurrence accrue" , conclut le communiqué.

Le résultat net pour l’ensemble de l’année devrait s’établir entre 240 et 260 millions d’euros.