"Cet effort sera fourni via une intervention de la Banque nationale de Belgique, au risque pour notre pays de ne pas bénéficier d'une part de recettes non fiscales émanant de la BNB pendant quelques années".