Elle n'a néanmoins pas confirmé la tenue d'une réunion extraordinaire, ce week-end, entre les ministres des Finances belge et néerlandais et le président de l'Eurogroupe, le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker. "Les contacts sont permanents", a-t-elle indiqué sans davantage de détails.

Didier Reynders avait déclaré hier/vendredi que la Belgique "ne laissera aucun client en difficulté" alors que l'action Fortis dévissait à nouveau de plus de 20 pc sur Euronext Bruxelles.

Le bancassureur belgo-néerlandais est dans la tourmente depuis plusieurs mois, sur fond de rumeurs persistantes faisant état de problèmes de liquidité.