Quelques signatures, de larges sourires et une coupe de champagne pour tout le monde! Mardi après-midi, dans la salle du conseil d'administration de la RTBF, cette dernière a officialisé son mariage avec le promoteur immobilier Wilhelm & Co en signant la convention d'achat du terrain du Longdoz qui accueillera, à l'automne 2008, les nouvelles installations liégeoises de la chaîne publique.

«C'est la fin de longues tractations», s'est réjoui Jean-Paul Philippot, administrateur général de la RTBF. Dans moins de trois ans, les 320 personnes employées par la RTBF à Liège quitteront le palais des Congrès - dédié, dans le cadre du plan Magellan, à l'Unité de production «fiction et divertissement» - pour un bâtiment flambant neuf. Le bureau d'architecture sera sélectionné avant l'été prochain afin de pouvoir entamer les travaux de construction «dans le courant de 2007» et être en mesure de «réaliser les premiers enregistrements» d'émissions à partir de la fin de 2008.

L'installation de la RTBF sur l'ancien site des laminoirs du Longdoz s'inscrit dans le cadre du projet Médiacité qui se déploiera sur plus de six hectares et accueillera plus de 90000 mètres carrés d'activités culturelles et économiques. Y sont prévus l'extension du shopping center du Longdoz, l'établissement d'un complexe cinématographique doté de 16 salles (avec le groupe UGC aux commandes), la construction d'une patinoire olympique et d'activités récréatives (restaurants, centre de fitness, etc.), ainsi que 2300 places de parking. Dont coût: plus de 200 millions d'euros. «Ce projet engendrera une création nette de 500 emplois directs», a indiqué Willy Demeyer, bourgmestre de Liège.

«La RTBF fera office de locomotive de Médiacité», a souligné Peter Wilhelm, patron du groupe Wilhelm & Co. L'objectif est de constituer, autour de la RTBF, un «Village Média» de 6000m2 composé de studios de production, de bureaux et d'ateliers destinés aux professionnels de l'audiovisuel et du multimédia. A ce stade, on évoque la présence de la société XDC (filiale d'EVS) et des Films du fleuve (société de production des frères Dardenne).

La RTBF jouira d'une infrastructure composée de deux studios, dont l'un de 1200m2 qui lui permettra d'organiser de grandes émissions d'information, de variétés et de divertissement. «Ce sera l'outil de production TV le plus performant en Belgique francophone, voire de tout le pays», a souligné M. Philippot. L'investissement représente, pour la RTBF, la somme de 40 millions d'euros.

© La Libre Belgique 2006