Olivier Andriès succédera à Philippe Petitcolin au poste de CEO du groupe industriel et technologique français spécialisé dans l'aéronautique, l'espace et la défense Safran.

Nommé par le conseil d'administration, M.Andriès prendra pleinement ses fonctions à compter du 1er janvier 2021, après une période de transition d'un an qui débutera au 1er janvier 2020, au cours de laquelle l'homme de 57 ans travaillera sous l'autorité de M.Petitcolin.

"Je me réjouis de la perspective de travailler avec mon successeur tout au long de l'année 2020, jetant ainsi les bases d'une transition en douceur à la tête de Safran", a affirmé l'actuel CEO Philippe Petitcolin.

Lagardère, Airbus, EADS

"Olivier Andries a démontré toutes les qualités requises pour diriger notre Groupe. Il a acquis une solide expérience opérationnelle au cours des 10 dernières années dans les activités Défense et Sécurité (2009-2011) et Propulsion depuis 2011 (Safran Helicopter Engines puis Safran Aircraft Engines) du Groupe", a précisé l'entreprise dans un communiqué.

Avant de rejoindre Safran en mars 2008, ce diplômé de l'Ecole Polytechnique et l'Ecole des Mines de Paris a notamment été conseiller spécial du chef d'entreprise français Jean-Luc Lagardère en 1998, avant d'occuper le poste de "Senior Vice President, Product & Services Policy" entre 2000 et 2005 pour le compte d'Airbus, et d'être ensuite nommé Directeur général adjoint de la division Stratégie et Coopération, puis Directeur de la Stratégie d'EADS en 2007.

Le groupe Safran travaille avec quelque 95.000 collaborateurs. En 2018, l'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 21 milliards d'euros.