Proximus, Mobistar et Base mettent les petits plats dans les grands pour que la grand-messe des bons voeux tapotés au beau milieu de la fête se déroule sans accroc. Les saturations de réseaux l'ont prouvé par le passé, le challenge n'est pas mince. D'année en année, le nombre de SMS envoyés lors de la Saint-Sylvestre ne cesse d'augmenter. Raison de plus pour ne rien laisser au hasard.

Une soirée fructueuse

La soirée s'annonce, en effet, fructueuse pour les opérateurs... Proximus, leader sur le marché belge, ouvrira un cinquième central SMS pour l'occasion. De quoi permettre "de traiter au total 66 000 messages par minute" , déclare-t-on chez l'opérateur, qui en a traité pas moins de 23 millions l'an passé.

Proximus augmentera aussi la capacité de son réseau pour couvrir tout spécialement les lieux les plus fréquentés durant la nuit du 31. Même son de cloche du côté de la concurrence. Neuf millions de SMS ont circulé sur le réseau de Base l'an passé, soit 47 pc de plus qu'en 2006.

Base se tient prêt lui aussi, et pourra, " si le besoin se fait sentir, augmenter la capacité du réseau jusqu'à maximum 3 200 SMS par seconde ". Pendant le traditionnel pic d'envois allant de minuit à 2 heures, Base envisage de procéder à la déconnexion temporaire d'applications particulières, comme certains logiciels de statistiques, pour accroître encore la capacité de son réseau.

Enfin, avec pas moins de 14 millions de messages traités lors du Nouvel An 2007, Mobistar peut s'attendre lui aussi à une avalanche de SMS. " Certes, le trafic augmente chaque année, mais la fiabilité technique du réseau progresse elle aussi ", précise-t-on chez Mobistar.

Succès toute l'année

Au point donc de réduire les embouteillages à leur strict minimum, grâce aux mesures spéciales prises durant les journées du 31 décembre et du 1er janvier. A quelques heures de cette "nuit du SMS", aucun opérateur ne semble d'ailleurs sujet à une angoisse particulière. On s'attend bien à quelques ralentissements au milieu de la nuit, mais rien de plus.

Noël a déjà servi de répétition générale, et tout s'est bien passé... La gestion d'un gros trafic de SMS dépasse d'ailleurs le seul cadre de la Saint-Sylvestre : les opérateurs proposent régulièrement des promotions sur les SMS, avec un package important de messages gratuits.

Couplées aux augmentations de clientèle, ces offres gonflent le flux de messages circulant tout au long de l'année. La popularité du SMS semble d'ailleurs universelle : le soir du nouvel an lunaire, les Chinois rédigent quelque 10 milliards de messages...

© La Libre Belgique 2007