Une contribution d'Yves de Partz, auteur du blog "En voiture Simone!".


Porsche expose au Salon de Francfort le prototype d’une « Mission e », réplique à la Tesla électrique à succès.

Le Salon de Francfort, qui a ouvert ses portes ce mardi aux VIP, reste ce qu’il est: une ode à la voiture et au gigantisme organisée tous les deux ans dans le pays phare de l’industrie automobile. Une industrie auto en demi-teinte? Vue sous l’angle européen, elle bénéficie d’un relatif deuxième souffle après une longue chute dans la foulée de la crise de 2008. Aujourd’hui, les effets conjugués de rattrapage des ventes, surtout dans les pays du sud, et d’une reprise économique dans des pays comme l’Allemagne et le Royaume Uni, se traduisent par de bons chiffres. En 8 mois, plus de 9 millions de nouvelles voitures (+ 8, 6%) ont immatriculées en Europe, dont 1,4 million au mois de juillet, et la croissance est même passée à deux chiffres en août. Ainsi, des marchés comme l’Espagne (+ 22%) ou l’Italie (+ 15%) ont retrouvé des couleurs.

Au niveau mondial, le bilan est plus mitigé à cause du ralentissement dans les pays émergents: au lieu des 7% annoncés en début d’année, l’augmentation des ventes en 2015 devrait être limitée à 4% en Chine malgré une forte pression sur les prix. De quoi inquiéter le trio Audi-BMW-Mercedes qui tire 30 à 50 % de ses bénéfices dans ce seul pays, ou PSA Peugeot Citroën qui vend plus de voitures en Chine qu’en France. Des analystes estiment aussi que 2015 pourrait être la dernière année de progression du marché automobile mondial avec un boni d’1%.

Dans l’immédiat, l’ouverture d’un Salon automobile reste un show dont les paillettes ne doivent pas être ternies par ce genre de propos. Place donc à quelques images dont l’une d’elles a dominé le ballet des présentations, le concept-car Porsche Mission e qui est une réponse à la Tesla. Sur des bases esthétiques rappelant les 918, 917 et bien sûr 911, la Mission est équipée de deux moteurs électriques synchrones à aimants permanents, comme ceux de la Porsche 919 hybride victorieuse aux dernières 24 Heures du Mans. Plus impressionnant encore pour l’avenir de la voiture électrique: les batteries alimentent un moteur de 600 ch. garantissant une autonomie de 400 km et devraient être rechargées à 80% en 15 minutes seulement! On attend avec curiosité de connaître la suite de l’histoire de cette « Mission e » qui est à l’heure un exemplaire unique.