Sambrinvest a clôturé son exercice 2018-2019 sur un montant total de 39,85 millions d'euros de prise de décisions, a-t-il annoncé vendredi. 

L'invest carolorégien, qui compte désormais 247 sociétés partenaires pour 4.450 emplois "créés ou soutenus", est de plus en plus présent dans le secteur numérique depuis maintenant deux ans.

Le montant des prises de décisions est inférieur aux 48 millions d'euros de l'exercice 2017-2018 mais "l'année passé, il y avait eu plus d'investissements dans des fonds. L'activité en faveur des entreprises est assez semblable par rapport à l'année précédente", a souligné la CEO de Sambrinvest, Anne Prignon, au cours d'une conférence de presse. 

L'exercice 2018-2019 (clos au 30 juin) a par contre vu une forte augmentation du nombre de dossiers entrants -107 contre 68-, une croissance "due au développement de notre activité dans le digital", poursuit Anne Prignon. Les montants décidés dans le pôle "digital" sont ainsi passés d'1,2 million d'euros en 2016-2017 à 6,4 millions en 2017-2018 et même 8,1 millions d'euros en 2018-2019. 

Les sciences du vivant font également l'objet d'une attention croissante de Sambrinvest avec des montants décidés de 11,3 millions d'euros, contre 8,7 millions lors de l'exercice précédent. Le pôle "traditionnel", qui reprend les entreprises aux activités "classiques", s'est réduit de 22,5 à 17,2 millions d'euros. Sambrinvest peut intervenir sous la forme d'investissement au capital des PME ou start-up aidées mais aussi via des prêts. 

Lors de son exercice 2018-2019, les prêts ont représenté 22,8 millions d'euros et les investissements en capital 17,1 millions d'euros. "Auparavant, on jouait plutôt un rôle de prêteur, en parallèle avec l'activité bancaire. Il y a une inversion de tendance depuis quelques années: Sambrinvest s'apparente plus à un fonds d'investissement", explique encore Anne Prignon. Pour l'avenir, au-delà de son rôle de financement, Sambrinvest entend aider au développement d'"éco-systèmes", singulièrement dans le numérique. 

Sambrinvest est par exemple à la manœuvre, avec Co.Station, dans la création d'un espace de 3.500 m2 dans le centre de Charleroi dédié à l'accueil de start-up du secteur digital. Sambrinvest soutient également le projet "A6K" (Atelier 6000), un centre multidisciplinaire partagé dédié aux sciences de l'ingénieur. 

Situé à un jet de pierre de la gare de Charleroi-Sud, dans l'ancien centre de tri postal, A6K réunit en un même lieu porteur d'innovations des entreprises industrielles, start-up, universités, et centres de recherche et de formation.