Le groupe pharmaceutique Sanofi va acquérir la société britannique spécialisée en immunologie Kymab, pour un montant de plus d'un milliard de dollars.

Sanofi procédera à un paiement initial d'environ 1,1 milliard de dollars, qui sera "assorti de paiements d'étape pouvant atteindre 350 millions de dollars en fonction de la réalisation de différentes phases de développement", précise le laboratoire français.

Cette acquisition, qui devrait être finalisée au cours du premier trimestre de cette année, "renforce la présence de Sanofi en immunologie". 

Droits sur un anticorps prometteur

Elle permet notamment au géant pharmaceutique d'obtenir les droits sur KY1005, "un anticorps prometteur" pour le traitement des maladies auto-immunes et inflammatoires. "Il s'agit d'un médicament qui pourrait potentiellement être le premier de sa classe pharmacothérapeutique pour le traitement de diverses maladies auto-immunes et inflammatoires", commente Paul Hudson, directeur général de Sanofi.

"Sanofi possède d'importantes ressources globales et constitue à ce titre le partenaire idéal pour faire avancer le développement des produits du portefeuille de Kymab", estime de son côté Simon Sturge, le directeur général de la société biopharmaceutique qui développe des anticorps.

En août, Kymab avait annoncé que l'anticorps KY1005 avait atteint les deux critères d'évaluation principaux d'un essai de "phase IIa" consacré au traitement de la dermatite atopique modérée à sévère inefficacement traitée jusque-là par des corticoïdes topiques.