Sanofi-Aventis plongeait jeudi à la Bourse de Paris et perdait sa troisième place au palmarès des capitalisations françaises après l'opposition d'un comité d'experts à la commercialisation aux Etats-Unis de son traitement anti-obésité Acomplia. L'action a clôturé sur une baisse de 6,33 pc à 63 €, alors que le Cac 40 prenait lui 1,90 pc.

Le comité de 14 experts consulté par l'Agence fédérale américaine du médicament (FDA) a exprimé un avis défavorable, à l'unanimité, sur la commercialisation d'Acomplia. Cette décision a été prise au terme d'une audition durant laquelle plusieurs experts ont indiqué que l'Acomplia était lié à une augmentation des pensées suicidaires, même chez les patients sans antécédents de dépression.

Sanofi-Aventis a précisé qu'il "va continuer à travailler en étroite collaboration avec la FDA", dont la réponse est attendue d'ici fin juillet et qui n'est pas tenue de suivre les recommandations du comité mais les adopte généralement. "La position est suffisamment tranchée pour ne véhiculer aucun suspense quant à la décision finale" de la FDA, juge le courtier Raymond James, qui abaisse de 5,5 pc son objectif de cours, à 69 euros, et réitère une recommandation prudente de "juste valeur". "Un feu vert est improbable avant la prochaine décennie" selon le courtier Bear Sterns, encore plus réservé, qui réitère sa recommandation de sous-performance pour l'action Sanofi-Aventis. Parmi les optimistes sur l'action jusqu'ici, trois grandes banques d'affaires, HSBC, JP Morgan et Merrill Lynch, ont abaissé jeudi leurs recommandations à "neutre" contre "achat" ou "surpondérer" auparavant. (AFP)

© La Libre Belgique 2007