Le laboratoire avait annoncé en février 2020 son intention de créer une nouvelle entreprise autonome rassemblant certaines de ses activités européennes dans les principes actifs pharmaceutiques, des molécules essentielles entrant dans la composition de tout médicament.

La nouvelle entité nommée EUROAPI réunira six des onze sites de fabrication de principes actifs de Sanofi: Brindisi (Italie), Francfort Chimie (Allemagne), Haverhill (Royaume-Uni), St-Aubin-les-Elbeuf et Vertolaye (France) et Újpest (Hongrie). L'entreprise emploiera 3.100 personnes, dont 1.100 personnes en France où elle aura son siège.

Le groupe pharmaceutique français conservera en propre les cinq autres sites, qui produisent quasi exclusivement pour lui.

La nouvelle entreprise deviendra, selon Sanofi, le leader des principes actifs pharmaceutiques en Europe, avec un chiffre d'affaires d'un milliard d'euros d'ici à 2022. Elle sera, toujours selon le groupe, le numéro deux mondial du marché des principes actifs (dits API).

Karl Rotthier nommé directeur général

Par ailleurs, Sanofi a nommé Karl Rotthier, 53 ans, au poste de directeur général de la nouvelle entité. Ce dernier était jusqu'à mars 2020 directeur général du laboratoire néerlandais Centrient Pharmaceuticals, après être passé notamment par le chimiste allemand Basf. Sa nomination est effective au 18 janvier.

"En vue de faciliter la réussite de cette nouvelle société, Sanofi prévoit qu'elle soit exempte de toute dette financière, afin d'optimiser ses capacités d'investissement futures", a indiqué Philippe Luscan, vice-président des affaires industrielles de Sanofi, cité dans le communiqué.

Son introduction en Bourse est envisagée en 2022, en fonction des conditions de marché, a dit Sanofi, qui conservera une participation minoritaire d'environ 30%. Aujourd'hui, ces six usines proposent quelque 200 principes actifs pour des clients dans 80 pays, dont la Chine.