"Sanofi va investir 400 millions d'euros sur cinq ans dans la création d'un site de production de vaccins unique en son genre à Singapour", a déclaré le groupe dans un communiqué sans plus de précisions sur le type de vaccins qui y seront produits.

L'usine, dont la construction doit commencer à partir de cet été, sera opérationnelle en 2026 et aura la spécificité de produire trois ou quatre vaccins à la fois, alors que les sites actuels de Sanofi se concentrent chacun sur un seul produit.

"L'usine disposera en outre de la flexibilité nécessaire pour pouvoir exploiter de multiples plateformes technologiques de production de vaccins faisant appel à différentes catégories de cellules", a précisé Sanofi.

"Cette modularité et cette flexibilité permettront de +prioriser+ la production d'un vaccin spécifique dans des délais plus rapides, en fonction des enjeux de santé publique", a-t-il détaillé.

Troisième projet du groupe 

C'est le troisième projet d'usine à vaccins annoncé par le groupe depuis un an après un investissement en France, l'an dernier, puis un site au Canada voici deux semaines.

Ces investissements interviennent au moment où le groupe s'est fait dépasser par plusieurs concurrents, comme Pfizer et AstraZeneca, dans la course aux vaccins anti-Covid. Il a deux projets en cours, qui n'aboutiront pas à un lancement avant la fin de l'année au plus tôt.

Sanofi fait aussi l'objet de critiques de ses syndicats pour avoir engagé des suppressions de postes en matière de recherche, mais le groupe a régulièrement souligné qu'elles ne concernaient pas les vaccins.