"Si on perd le triple A, je suis mort." avait déclaré le président français le 6 décembre dernier. Ce vendredi 13, Nicolas Sarkozy voit son pays perdre le sacro-saint triple A. L'agence de notation Standard & Poor's dégrade l'Hexagone.

Le 6 décembre dernier, l'agence de notation annonçait qu'elle plaçait sous "surveillance négative" 15 pays de la zone euro, dont les six encore notés "AAA" (Allemagne, Autriche, Finlande, France, Luxembourg et Pays-Bas). Une menace mise à exécution ce vendredi.

L'Allemagne, les Pays-Bas et le Luxembourg vont conserver leur "triple A", tandis que la Belgique (actuellement notée "AA") serait aussi épargnée par cette dégradation collective.