Le réseau social Snapchat, spécialisé dans le partage de photos et vidéos notamment éphémères, a ajouté 16 millions d'utilisateurs quotidiens au cours du dernier trimestre. La société a vu ses revenus augmenter de 62 % par rapport à l'année précédente, pour atteindre 911,3 millions de dollars. 

Le résultat net de l'entreprise est cependant dans le rouge pour un peu plus de 113 millions de dollars. Au cours de la même période de l'exercice financier précédent, la perte était plus de deux fois plus élevée, soit 240,7 millions de dollars.

Cependant, les actions de la société mère Snap ont chuté de plus de 8 % en dehors des heures de bourse jeudi, après que les prévisions du trimestre suivant aient déçu les investisseurs.

Futur impact des décisions d'Apple

Le co-fondateur et directeur général Evan Spiegel a souligné que l'impact des mesures de protection de la vie privée prévues par Apple sur l'activité publicitaire de Snapchat était encore difficile à prévoir. Apple va en effet bientôt laisser les utilisateurs de ses iPhones et iPads décider s'ils souhaitent autoriser le suivi des comportements à travers différentes applications et services à des fins publicitaires.

Le directeur général de Facebook, Mark Zuckerberg, a récemment vivement critiqué ces plans et a accusé Apple de concurrence déloyale. Evan Spiegel, en revanche, s'est retenu de critiquer et a parlé d'une "opportunité de travailler avec des partenaires et Apple".

Snap avait d'abord connu un essor important de ses activités au début de la pandémie de coronavirus, mais a ensuite manqué ses prévisions de recettes au deuxième trimestre. Au second semestre, l'activité a ensuite repris. 

Les 265 millions d'utilisateurs de Snapchat ont ouvert l'application en moyenne 30 fois par jour, rapporte sa maison-mère. D'une année à l'autre, le nombre d'utilisateurs quotidiens a augmenté de 47 millions.