Lockheed Martin a annoncé prolonger son accord avec Solvay, l'entreprise de chimie belge, pour la fourniture de matériaux destinés à ses avions F-35. Le nouveau contrat sera géré par la filiale américaine de Solvay, CDM, dès le 1er janvier 2021 et ce pour une période de cinq ans.

"La prolongation de notre contrat illustre non seulement notre engagement dans le programme F-35, mais également le réel partenariat qui lie Solvay et Lockheed Martin depuis plus de 30 ans et qui se concrétise par notre capacité à innover ensemble", a déclaré Carmelo Lo Faro, président de l'unité commerciale Solvay Composite Materials, ce mardi.

Le F-35 représente un programme phare pour les Etats-Unis, puisque le pays exporte l'avion dans de nombreux pays, dont la Belgique qui en a commandé 34. Malgré quelques soucis techniques, peut-être de jeunesse, cet avion de cinquième génération se veut polyvalent et abordable.

"Grâce à ses installations en Europe et aux Etats-Unis, Solvay a déjà pu soutenir la fabrication et la livraison de plus de 550 avions actuellement en service dans neuf pays. Solvay fournit au programme F-35 une gamme unique de plus de 50 produits, qui permet de répondre à des demandes complexes", a indiqué le groupe chimique belge dans leur communiqué.