La chaîne internationale de cafés Starbucks a l'intention d'ouvrir avant la fin de cette année une succursale qui sera logée dans la zone "départs" de l'aéroport de Bruxelles à Zaventem.

Il s'agira, selon nos informations, d'une franchise concédée au groupe italien Autogrill qui a commencé récemment à ancrer des enseignes dans le métro bruxellois. Cette franchise, avons-nous appris à bonne source, respectera le cahier des charges très strict du groupe américain Starbucks.

Cela étant, comme c'est le cas pour d'autres commerces établis ou en voie de l'être dans cette partie de l'aéroport bruxellois, les prix pratiqués devraient être de 20 à 40 pc supérieurs à ce qui se pratique dans la capitale.

Recentrage stratégique

Mais en Europe, Starbucks devrait tenter, nous assure-t-on, d'éviter les choix qui se sont montrés peu rentables aux Etats-Unis. Ainsi, le spécialiste des cafés haut de gamme devrait-il se recentrer chez nous sur son coeur de métier, le café, sans tenter d'aller chercher la rentabilité sur des créneaux déjà occupés par la concurrence. C'est qu'aux Etats-Unis, Starbucks vient d'entamer un mouvement de repli en annonçant tout récemment la fermeture prochaine de 600 cafés sur son marché d'origine. Une mesure lourde en termes d'emploi, puisque la fermeture de ces points de vente va se traduire par la suppression de quelque 12 000 emplois sur les 172 000 actuels. Apparemment, la croissance qui ralentit aux Etats-Unis pourrait trouver un relais en Europe.

Et à cet égard, Bruxelles constituerait un test jugé important en termes de sensibilité du marché. Cette première enseigne s'intégrera dans l'extension commerciale prévue à l'aéroport, un projet sur lequel nous revenons dans les pages Enquête de "La Libre Entreprise".

© La Libre Belgique 2008