"Citoyenne du monde avec une réputation mondiale dans des domaines allant des marchés émergents au développement international en passant par le Proche et le Moyen-Orient ainsi que l'Afrique et le secteur financier, Mme Shafik apporte au Fonds une vaste expérience dans la définition des politiques publiques, l'encadrement et la recherche universitaire", a affirmé M. Strauss-Kahn, cité dans un communiqué.

Née à Alexandrie en 1962 et plus connue sous son surnom de Minouche, Mme Shafik a émigré aux Etats-Unis dans son enfance. Elle a étudié en Egypte, puis aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

Elle va quitter au bout de huit ans le ministère britannique chargé de l'Aide au développement.

L'Egypte avait perdu début février la présidence du Conseil monétaire et financier international, instance chargée de définir les grandes orientations politiques du Fonds monétaire international, à cause du limogeage du ministre des Finances Youssef Boutros-Ghali.

La dernière femme à avoir occupé un poste au sommet de la direction du FMI était l'Américaine Anne Kruger, première directrice générale adjointe de 2001 à 2006.